marché


marché
MARCHÉ. s. m. Lieu public où se vendent les denrées & marchandises. Il y a un beau marché en cette ville là. on a abbatu les maisons pour faire un marché. le grand marché. le petit marché. le marché au bled. le marché au bestail. le marché aux chevaux &c. portez cela au marché.
Marché, Signifie aussi, La vente de ce qui se vend au marché. Le marché a esté bon aujourd'huy. le marché n'a rien valu. c'est le prix courant du marché. nous verrons le cours du marché. le marché n'est pas encore ouvert. le marché se passe. le marché s'en va finir.
Il signifie aussi, L'Assemblée de ceux qui vendent & achetent en ce lieu là. Il y a marché en cette ville deux fois la semaine. le marché du Mercredy. le marché du Samedy. il y a grand marché. il est demain jour de marché. le Roy luy a donné le privilege d'avoir un marché en sa terre. un marché franc.
Il signifie aussi, Le prix de la chose qu'on achete, la convention & les conditions. Cela ne vous couste que dix escus, c'est bon marché. c'est grand marché. c'est marché donné. vous avez eu, on vous a fait bon marché. quand vous avez acheté cette terre, cette maison, vous avez fait un bon marché, vous n'avez pas fait un mauvais marché. il fait souvent de fous marchez. j'en ay fait marché par escrit. je n'ay pas mis cela en mon marché. il n'y a au marché que ce qu'on y met. cela n'est pas de vostre marché. ils ont rompu le marché qu'ils avoient fait ensemble. il n'a point voulu tenir le marché. ce marché tiendra. quand on se marie ce n'est pas un marché de quatre jours. c'est luy qui a fait nostre marché. ils ont bû le vin du marché. il ne faut pas aller courir sur le marché d'un autre. si vous ne faites cela, marché nul. j'estois en marché. on n'a jamais bon marché de mauvaise marchandise.
On dit prov. & bassement, C'est marché comme de raves, comme de paille, pour dire, C'est un grand marché.
On dit fig. d'Un homme qui sort d'un grand peril avec moins de perte, & moins de dommage qu'on ne croyoit, qu'Il en est quitte, qu'il en est sorti à bon marché.
On dit, qu'Un homme fait bon marché de quelque chose, pour dire, qu'Il la prodigue, qu'il l'expose, qu'il ne l'espargne pas. Il va des premiers aux coups, il fait bon marché de sa vie. il fait bon marché de sa reputation. il fait bon marché de sa peine.
On dit fig. & prov. Mettre le marché à la main de quelqu'un, pour dire, Luy tesmoigner qu'on est prest de rompre, de resoudre l'engagement qu'on a avec luy, & qu'on ne s'en soucie point. Il a un valet, qui quand il le menace de le chasser, luy met aussi-tost le marché à la main.
On dit aussi, Mettre le marché à la main à quelqu'un, pour dire, Le deffier au combat singulier sur quelque contestation, luy offrir de prendre telle voye qu'il voudra pour le satisfaire.
On dit fig. & par menace à un homme, qu'Il le payera plus cher qu'au marché, pour dire, qu'Il se repentira, qu'il se trouvera mal de ce qu'il a fait.
On dit fig. Avoir bon marché de quelqu'un, pour dire, En venir facilement à bout. S'il trouve les ennemis en rase campagne, il en aura bon marché. il n'est pas si fort au jeu que vous, il n'a pas tant d'amis à la Cour que vous, vous en aurez bon marché.
On dit, Quand quelqu'un se plaint que la clause d'un contrat est onereuse, qu'Il n'y a au marché que ce qu'on y met.
On dit prov. qu'Un homme n'amende pas son marché, Quand il cherche à reculer la fin d'une affaire, dont il ne peut esperer qu'un succez fascheux.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • marché — 1. (mar ché) s. m. 1°   Vente, achat de ce qui se débite dans un lieu déterminé. Le marché n a rien valu aujourd hui. •   Quand j aurai l honneur de vous faire parvenir mes rêveries, qui ne sont pas encore tout à fait prêtes, je ferai avec vous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • marche — 1. (mar ch ) s. f. Frontière militaire d un État. •   L empereur confirme le vasselage de la Bohême et y établit la religion chrétienne ; tout ce qui était au delà était encore païen, excepté quelques marches de la Germanie, VOLT. Ann. Emp. Othon …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • marché — Marché, m. acut. Emporium, Forum nundinarium, Mercatus. Le lieu du marché, Forum. Le marché où se vendent toutes sortes de vivres, Macellum. Le marché où on vend le vin, Forum vinarium. Marché de rotisseurs et de chair cuictiers, Thermopolium… …   Thresor de la langue françoyse

  • marche — Marche, f. penac. C est une contrée de païs, Regio. Selon ce on dit, il est venu habiter en ces marches, c est à dire en ce païs, In hanc regionem demigrauit. Et la marche du pais qu un lievre tient, c est à dire le circuit de païs ou il hante et …   Thresor de la langue françoyse

  • Marche — Marche,   1) [marʃ] die, historisches Gebiet in Mittelfrankreich, entspricht etwa dem heutigen Département Creuse und dem Nordteil von Haute Vienne, umfasst die Nordabdachung des Limousin und des Plateau de Millevaches, wird fast ausschließlich… …   Universal-Lexikon

  • Marche [2] — Marche (spr. Marsch), 1) sonst Provinz u. Grafschaft in Frankreich, jetzt Theile der Departements Creuse u. Haute Vienne; 2) (La M.), Stadt im Arrondissement Neufchâteau des französischen Departements Wasgau, an der Mouzonquelle; Eisenhammer;… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Marche — Nom que l on rencontre à la fois dans les Deux Sèvres et dans la Corrèze. Désigne celui qui est originaire d une localité ou d un lieu dit ainsi appelé. En ancien français, le mot marche signifiait frontière, limite …   Noms de famille

  • Marché — On rencontre ce nom dans l Indre et Loire. Peut être celui qui habitait près du marché, ou encore le surnom d un marchand. Mais il peut s agir d une variante de Marchais, toponyme désignant un lieu marécageux …   Noms de famille

  • Marche [1] — Marche (fr., spr. Marsch), s. Marsch …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Marche [3] — Marche (spr. Mahrsch, Mark). M. hatte seinen Namen, weil es die Grenze zwischen Poitou u. Berri machte, u. hieß auch M. Limosine, weil sie vor der Mitte des 10. Jahrh. einen Theil von Limousin bildete. Der erste bekannte Graf ist Boso I. der Alte …   Pierer's Universal-Lexikon